Place aux photographes

du 14 janvier au 28 février 2021


Une invitation à découvrir trois
expositions photographiques

S’évader par Marc-André Béliveau

S’évader par Marc-André Béliveau

Marc-André Béliveau, artiste de la relève, aborde les thèmes de l’évasion et de la quotidienneté dans une installation de photographies argentiques ayant pour titre S’évader.

L’artiste-photographe s’est infiltré dans la vie de certaines personnes. Il s’agissait de leur poser une seule et même question : de quelle façon t’évades-tu de ton quotidien? Tous les participants ont un point en commun : ils ont voulu, à un moment ou à un autre, se détacher de leur vie de tous les jours, qu’elle soit difficile ou non, et c’est à ce moment précis que l’artiste est intervenu avec une prise de photographies sur le vif et naturelle. Il voulait avant tout comprendre les émotions, les sentiments que les participants ressentaient lorsqu’ils effectuaient cet acte d’évasion, à un moment et à un endroit précis.

Par une installation de photographies argentiques abordant le lieu intime/personnel et dressant un regard interdit sur des situations personnelles, l’artiste souhaite que le public retienne de son exposition qu’il est important, parfois, de décrocher de la formule typique métro-boulot-dodo, surtout en ces temps actuels de (dé)confinement, où nous avons dû retrouver nos passions et nos passe-temps.

Carnet de voyage par Michel Doyon

Carnet de voyage par Michel Doyon

Les voyages nous donnent accès aux beautés du monde. Michel Doyon a le privilège de parcourir ce monde avec son équipement photo.
 
Ses intérêts photographiques se manifestent en fonction de ses destinations de voyage. Il s’intéresse plus particulièrement aux caractéristiques des personnes, à la faune, à la flore et aux différents paysages. Parmi les derniers voyages qu’il a effectué, notons la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam, l’Indonésie, la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, l’Ouest Canadien, le Yukon et l’Alaska.
 
Dans cette exposition, il présente les photos « coups de cœur » de ces destinations. On y retrouve des paysages, des portraits et parfois des scènes de la vie quotidienne.

Kaléidoscope par Michel Desroches, James Dufort, François-Régis Fournier et Karolann St-Amand

Kaléidoscope par Michel Desroches, James Dufort, François-Régis Fournier et Karolann St-Amand

Au sens figuré, le mot « kaléidoscope » se définit par « une succession rapide et variée d’émotions, de sensations ». La couleur, la fragmentation, les jeux de miroirs et de symétrie sont tous des aspects du thème qu’on retrouve dans les œuvres du collectif.

Kaléidoscope a permis à Michel Desroches de réunir plusieurs images isolées qui, regroupées, créent un univers en soi, une cosmogonie. Celle-ci révèle des esprits emprisonnés dans la matière. Quant à James Dufort, avec Kaléidoscope, il revisite son univers photographique et sa cinéphilie, et se sert de la nature non seulement pour se nourrir et s’abriter, mais pour la réinterpréter grâce à son intelligence créatrice. François-Régis Fournier, de son côté, présente un ensemble qui revoit l’origine du monde peuplé d’animaux mystérieux, fantasmagoriques et fantaisistes. Karolann St-Amand, elle, a opéré un découpage photographique des lieux comme des instantanés du quotidien. Elle a marché le long du fleuve pour capter sur sa pellicule les couleurs particulières de la Gaspésie.

Nous joindre:


Courriel: info@axart.ca

Téléphone: 819 477-0278

Adresse: 219, rue Hériot, Drummondville (Qc), J2C 1J9 

Heures d’ouverture:  

Jeudi: 12h à 21h
Vendredi: 12h à 18h
Samedi et dimanche: 12h à 17h