|Après avoir offert deux albums folk-trad nommés à l’ADISQ et transporté sa musique partout au Canada, aux États-Unis, en Australie et en Europe, Les Poules à Colin font peau neuve et deviennent ROSIER. Nouveau nom et nouvelle aproche musicale davantage ancrée dans le folk sont au menu! Le groupe d’origine lanaudoise maintenant basé à Montréal offre d’ailleurs un avant-goût de son mini-ablum à venir avec l’extrait «Vie pénible».

Cette nouvelle chanson se veut une ode à la nostalgie de l’inévitable passage du temps. Avec ses harmonies aux multiples accords et ses mélodies cycliques, l’auditeur est transporté dans un univers où la désorientation et l’exploration rappellent les complexités subtiles de la découverte de soi. «Vie pénible» marque avant tout l’apogée d’une nouvelle direction artistique pour ces musiciens en constant développement depuis leurs débuts il y a maintenant dix ans.

Ayant gagné la reconnaissance de la communauté musicale, les membres de Rosier continuent d’explorer les alliages entre le folk québécois et un mélange de styles indie, jazz, pop, bluegrass et contemporain. Ils nous plongent dans leur univers grâce à des compositions originales, des arrangements sophistiqués, des progressions harmoniques surprenantes et bien sûr, des traditions réinventées.

«Rosier, c’est notre vraie nature. Nous sommes des personnes romantiques qui se complètent bien dans nos différences et qui évoluent et grandissent ensemble comme une seule entité», affirme le quintette formé de la frontwoman Béatrix Méthé (voix principale et violon), de Colin Savoie-Levac (lap steel, banjo et pieds), de Sarah Marchand (voix principale et clavier), d’Éléonore Pitre (guitare acoustique et électrique) et de Marie Savoie-Levac (basse).

Le EP, réalisé par Quinn Bachand, verra ainsi le jour le 27 septembre prochain. D’ici là, ROSIER poursuit sa tournée de concerts pré-lancement un peu partout au Canada, aux États-Unis et en Europe. Le groupel vient également de signer un partenariat avec l’agence australienne I Hear Django, ce qui lui permettra de développer davantage ce territoire au cours des prochains mois.